Questions fréquentes

Nous sommes désireux de répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir sur nos missions. Vous trouverez reprises ci-dessous les questions qui nous sont le plus fréquemment posées. N'hésitez pas à envoyer vos autres questions à info_fr@worldvillages.org ou à consulter le plan de notre site pour trouver l’information dont vous avez besoin.

Quelle est votre mission ?
Quel est votre historique ?
Qui bénéficie de votre aide ?
Quelles sont vos actions ?
Comment les enfants sont-ils choisis ?
Quelles sont vos réalisations ?
Pourquoi écrivez-vous souvent ?
Comment mon don est-il utilisé ?


Quelle est votre mission ?

Villages du Monde pour Enfants aide des enfants pauvres à se libérer d'une vie de misère, de souffrance et de désespoir.
retour


Quel est votre historique ?

Le travail réalisé au sein des Villages du Monde pour Enfants est effectué par un ordre religieux catholique appelé les Sœurs de Marie. La congrégation des Sœurs de Marie, qui compte actuellement plus de 200 sœurs, a été fondée en 1964, par le Père Aloysius Schwartz dans le but de porter secours aux milliers d'orphelins et d'enfants des rues en Corée du Sud après la guerre de Corée.

Parallèlement le Père Schwartz fonda un bureau de récolte de fonds pour soutenir les programmes des Sœurs de Marie. Actuellement, Villages du Monde pour Enfants a des bureaux de récolte de fonds aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Belgique, en France, en Espagne et en Grande-Bretagne.

En 1985, à la demande des gouvernements et des autorités ecclésiastiques de ces États, le Père Schwartz étendit ses programmes caritatifs aux Philippines, puis en 1990 au Mexique. C’est en 1997 que les Sœurs de Marie ont commencé à aider les enfants pauvres du Guatemala, sur l'invitation du Président Alvaro Arzu, de son épouse, la Première Dame Patricia Escobar de Arzu et de l'Archevêque de Guatemala City, Mgr Prospero Penados del Barrio. Et en 2001, les Sœurs de Marie ont étendu leurs missions au Brésil.

Le Père Schwartz a reçu de nombreux prix pour son oeuvre et a été nominé deux fois pour le Prix Nobel de la Paix. Avant son décès en 1992, le Père Schwartz a personnellement désigné Sœur Michaëla Kim à sa succession pour prendre la direction de ses programmes de bienfaisance.
retour


Qui bénéficie de votre aide ?

Villages du Monde pour Enfants vient actuellement en aide à plus de 22.000 enfants pauvres aux Philippines, en Corée, au Mexique, au Guatemala et au Brésil. Les enfants ont généralement l’âge d’entrer en secondaire (12-16 ans). Les Sœurs de Marie voyagent beaucoup dans chaque pays afin de repérer les enfants à qui notre aide pourra bénéficier le plus.
retour


Quelles sont vos actions ?

Nous comptons aujourd’hui onze Villages pour Enfants qui offrent de la nourriture, des vêtements et des soins médicaux à des enfants pauvres. Nous offrons également aux enfants une chose tout aussi importante : un enseignement de qualité, ainsi qu'une formation professionnelle adaptée aux besoins du marché local.

Les enfants y acquièrent aussi les notions d’hygiène rudimentaires qu'ils n'ont pu apprendre à leur plus jeune âge. Par exemple, il faut savoir que nombre de nos enfants n'ont jamais vécu dans une maison équipée d'eau courante ; il faut donc leur apprendre à se laver les mains dans un évier, à prendre une douche, à se brosser les dents et à se servir de toilettes munies d'une chasse d'eau.

Les enfants peuvent également participer à de nombreuses activités extra-scolaires telles que le sport et la musique. Pour nombre de nos enfants, c'est la première fois qu'ils ont l'occasion de jouer. Nos enfants obtiennent souvent d'excellents résultats dans des compétitions locales, régionales et nationales.
retour


Comment les enfants sont-ils choisis ?

Les Sœurs de Marie sélectionnent les enfants les plus pauvres, ceux qui sont en situation de très grande précarité et dont les parents ne peuvent se permettre de les envoyer à l'école. Il est également important que les enfants aient la capacité d'apprendre afin qu'ils puissent tirer profit de l'enseignement et de la formation professionnelle de qualité que nous leur offrons, seule façon pour eux de se libérer d'une vie de pauvreté. Voilà pourquoi chaque enfant doit avoir réussi l'école primaire.

Les Sœurs rencontrent personnellement chaque enfant et rendent également visite à leur famille afin de s'assurer qu'ils ont effectivement des conditions de vie très pauvres. Cette démarche est nécessaire, car beaucoup de familles aisées proposent leurs enfants en raison de l'excellente réputation de nos écoles. Les Sœurs choisissent souvent l'aîné d'une famille de manière à ce que celui-ci puisse aider ses frères et sœurs cadets et ses parents après avoir terminé ses études et trouvé du travail.
retour


Quelles sont vos réalisations ?

A la fin de leurs études lorsque nos enfants quittent les villages, les Sœurs les aident à trouver un travail ainsi qu'un logement. D'ores et déjà, nous comptons plus de 45.000 enfants qui ont achevé leurs études, trouvé un emploi et ont ainsi pu se libérer de leur vie de pauvreté. Nombre de nos enfants sont aujourd’hui sur le marché du travail et poursuivent leurs études dans le supérieur.

Les anciens élèves sont invités à revenir dans les villages un dimanche par mois autant pour recevoir le soutien des Sœurs que pour pouvoir échanger leurs expériences avec d'autres anciens élèves. Les anciens élèves parlent aussi avec les jeunes enfants pour les encourager dans leurs études.

Nous vous invitons à nous poser toute question que vous pourriez avoir sur notre œuvre. Nous tenons à vous exprimer toute notre reconnaissance pour votre soutien. Sans vous, nos enfants n'auraient aucun espoir d’accéder à un avenir nouveau. Merci et que Dieu vous bénisse.
retour


Pourquoi écrivez-vous souvent ?

Nous envoyons des appels réguliers tout au long de l'année car nous avons fait l'expérience que bon nombre de nos donateurs aiment être informés très régulièrement de notre action et des besoins de nos enfants.

Nous ne nous attendons pas à ce que chaque donateur fasse un don à chaque sollicitation. Mais le fait de donner à chacun plus d’opportunités de nous aider, nous permet de collecter plus de fonds et donc de secourir plus d'enfants.

Grâce au soutien fidèle et continu de nos nombreux donateurs, nous avons permis à plus de 45.000 enfants pauvres et abandonnés de faire des études secondaires et de décrocher un véritable emploi. Ils gagnent maintenant bien leur vie et aident leur famille et leur communauté. Actuellement, nous comptons plus de 22.000 enfants pauvres à notre charge aux Philippines, en Corée, au Mexique, au Guatemala et au Brésil.

J'espère que ces informations répondent à vos questions et que vous vous joindrez à nous pour nous permettre d’aider d’autres enfants à échapper à leur vie de pauvreté.
retour


Comment mon don est-il utilisé?

Pour recevoir notre dernier rapport financier, veuillez adresser votre demande à Villages du Monde pour Enfants, 14 Rue de Marignan, 75008 Paris.
retour